Le storytelling ou comment raconter son asso

 

Une nuitnumérique sans vous à découvrir en vidéo

expocollective

MAI 2020 supernature

VIDÉO

« En construisant la thématique de saison, supernature, j’ai fait le choix de questionner les bienfaits ou les méfaits du numérique sur la nature, la répercussion de son usage quotidien et, surtout, d’explorer le regard artistique porté à ce sujet, de sonder les artistes, d’envisager de suivre leurs conseils, leurs propositions ou encore d’écouter leurs augures.

Alors, pour cela, j’ai construit avec l’équipe une programmation sensible pour qu’un écho se fasse en chacun, que la nature soit révélée et prise encore plus en considération, qu’on soit à l’écoute et même aux aguets de ses signes.

Puis, au début de l’hiver dernier, venant de l’autre bout de la planète, un élément naturel microscopique est arrivé sans crier gare, un virus que nous ne maîtrisons pas et qui s’est révélé dangereux pour l’homme.

(Une pensée pour le morceau Supernature de Cerrone, un peu précurseur et comme une envie de croire que cette prise de pouvoir de la nature va être bénéfique malgré tout).

Pour Saint-Ex, culture numérique – Reims, tout a basculé début mars quand nous avons décidé, sur les conseils de la préfecture et pour le bien de tous, d’annuler la nuitnumérique.

La #17 n’a pas eu lieu.

Confiants, nous avons installé l’expocollective pensant que, même avec un peu de retard, elle nous permettrait de vous partager le parcours que nous avons imaginé pour vous.

Depuis le 13 mars au soir, l’expocollective est seule à Saint-Ex.

Elle est en sourdine, en attente.

Toutes les semaines, il faut nourrir les plantes qui font partie de la proposition artistique, alors, à tour de rôle, l’équipe passe s’occuper de ces œuvres éteintes mais vivantes.

Elles sont là, prêtes à être activées pour un public qui ne pourra malheureusement pas venir à leurs rencontres d’ici la fin de saison.

Par ce film, réalisé délicatement par notre ami Romu Ducros, j’ai souhaité témoigner de cette période suspendue, de ce sentiment étrange qui a flotté pendant 56 jours de confinement et qui continuera jusqu’à ce que l’on puisse doucement s’approprier de nouveau les espaces et nos temps de rencontres.

En attendant ces moments, l’équipe travaille de concert pour vous préparez une belle rentrée.
Nous vous donnons rendez-vous le 12 septembre prochain pour de nouvelles aventures »

Clémentine TREU, directrice artistique.

Profitez de l'expocollective