Le mystère des oréades

Exposition collective "Réel, Irréel, Virtuel"
<ART>machine</>

Réel, Irréel, Virtuel Exposition collective

Avec Donald Abad, David Bowen, Joon Moon, Camille Scherrer

6 février > 24 mai 2014 Installations

DONALD ABAD : L’irrésistible ascension
Installation, Realité Augmentée, 2014, France
dabad
Des rochers, extraits d’une carrière abandonnée, deviennent le support tangible d’élévations humaines. Chaque rocher, angle, devers, caverne, recèle son histoire, le souvenir d’un passage, qu’il faudra révéler à l’aide d’une interface, tablette ou smartphone.

L’irrésistible ascension est une étape de recherche sur le chemin de randonnée. C’est celui de la découverte d’un espace de travail, de jeu, de prise de mesure et d’échelle, réel et virtuel. « Un caillou enterré n’apprend rien » Lewis Trondheim.

Artiste français qui mène une réflexion autour des actes performatifs, Donald Abad collabore depuis quelques années avec le Centre (Flying babel, exposition collective Air, 2012).
Production <ART>machine</>

DAVID BOWEN : Tele Present Water
Installation, 2011, Etats-Unis
dbowen

Une station bouée capte l’intensité et le mouvement de l’eau. Ces données sont recueillies et mises à jour par l’Administration Nationale Atmosphérique et Océanique des États-Unis. Cette station a été amarée à 205 miles nautiques sud-ouest de Honolulu sur le Pacifique. Depuis le 25 avril 2011, la bouée est portée disparue, mais elle transmet toujours des données d’observation valides.

Ce travail reproduit physiquement une expérience à distance et permet l’observation de l’activité d’un objet isolé, sinon perdu en mer, possible grâce à la communication directe.

L’installation utilise MAX / MSP pour piloter un Arduino mega running servo firmata ainsi que 11 moteurs à courant continu de 24 volts avec des pilotes pour le mouvement.

JOON MOON : Augmented Shadow
Installation interactive, 2010, Corée

augmentedshdw

Conçue avec openFrameworks par le designer Sud-Coréen Joon Moon , Augmented Shadow est une interface permettant de générer des ombres virtuelles issues d’objets réels. Cette application pleine de fantaisie permet de jouer et d’utiliser les ombres, entre monde réel et monde virtuel : une manière ludique de faire apparaître un monde fantastique de l’obscurité. Le projet développe le concept de réalité augmentée, utilisant ombres et lumières tel un réel écosystème. Chaque action sur les objets réalise une réaction en chaîne.

Concrètement, Augmented Shadow est une table interactive lumineuse sur laquelle sont disposés des cubes blancs et un cube transparent. Chacun des cubes est mobile, le cube transparent représente la source de lumière, et les autres (cubes blancs) symbolisant une habitation, génèrent une ombre de manière virtuelle. Cette ombre est augmentée car elle représente une maison. Ainsi en déplaçant les cubes, on va modifier les données de l’éclairage virtuel, ce qui va avoir des conséquences sur l’exposition de ces habitations augmentées, et donc, sur l’écosystème de ce village virtuel.

Par exemple, lorsqu’une maison se trouve dans la pénombre, son habitant en sort pour « aller chercher de la lumière » et la ramener chez lui. En plus de proposer une interaction directe avec l’utilisateur, Augmented Shadow est un projet intéressant dans la mesure où il permet de créer et de « perturber » un monde virtuel à partir d’objets tangibles, dans un rapport non direct mais de cause à effet. Bien plus qu’un projet, on retrouve ici une réelle oeuvre d’art avec un écosystème virtuel évoluant en fonction des actions de l’utilisateur.

CAMILLE SCHERRER : In The Woods
Installation interactive, 2011, Suisse
woods

Cette installation interactive offre au visiteur une nouvelle vision de sa propre ombre, entre réel et virtuel. Afin d’emmener le spectateur dans sa forêt, la jeune artiste, inspirée des montagnes du Pays-d’Enhaut (région des alpes vaudoises où elle a grandi), a choisi de jouer avec des effets de trompe-l’oeil, d’échelle ou encore de camouflage. Un halo de lumière sur le mur à l’allure minimaliste attire la curiosité du public.

En se plaçant devant, des masques d’animaux extraordinaires se mêlent à l’ombre du spectateur en créant une sorte de fable où son ombre ne lui appartient plus vraiment. Création ambitieuse et accessible à tous, In the woods est dotée d’un concept poétique qui plaira aux petits comme aux grands!


L’idée derrière cette installation est partie lors d’une balade en forêt ou je me suis amusée à transformer ma propre ombre avec des branches et des feuilles pour en créer une créature un peu étrange. Ensuite, je voulais proposer une manière de faire la même chose, sans avoir besoin d’être un boy scout, dans un milieu urbain par exemple. Je voulais surprendre un public plutôt citadin, faire ressortir son côté animal qu’on oublie trop souvent.
Software : Steve Cardinaux – SIGMASIX

CAMILLE SCHERRER : Le monde des montagnes
Installation, 2008, Suisse
montagnes

Le monde des montagnes est un livre un peu particulier. Lorsqu’on le regarde à travers l’oeil d’une camera, tout un univers invisible se révèle au delà de ce qui est imprimé. Entre souvenirs et histoires étranges, le lecteur découvre page après page un monde animé qui se mélange au réel.

Superbe exemple de réalité augmentée, ce projet à été développé en collaboration avec le laboratoire de Computer Vision à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), et a été récompensé par le prix Pierre Bergé du meilleur diplôme de design d’Europe. Il a été publié et exposé internationalement, notamment au MoMA de New-York, à Tokyo, Séoul, San Francisco ou encore Beyrouth.

– À la médiathèque Croix-Rouge du 5 février au 29 mars
– À la médiathèque Falala du 3 avril au 24 mai
VISITES & MÉDIATION
Du 18 mars au 24 mai 2014, profitez de visites commentées du parcours d’oeuvres qui se prolonge, du mardi au vendredi (visites libres le samedi).
Particuliers, groupes et scolaires :
– visite commentée simple : gratuit
– visite commentée + atelier : 5€/personne
→ sur réservation : 03.26.77.41.41

OUVERTURE EXCEPTIONNELLE DU CENTRE
– dimanche 13 avril 2014, dans le cadre de la manifestation Ateliers d’artistes
– dimanche 18 mai 2014
→ de 11h à 18h (avec possibilité de restauration sur place)

Kinect & Leap Motion